mardi 29 mars 2011

Printemps rime avec spectacles d’ici!

La salle de spectacle Jean-Marc Dion est un lieu d’échanges et de découvertes formidable. Sa vitalité et son rayonnement passe également par la présence et l’implication de nombreux organismes culturelle d’ici. La qualité des spectacles et événements locaux présentés est impressionnante. Venez encourager en grand nombre les productions de ces importantes organisations culturelles de chez nous!

  • Le Carrousel de l’Ensemble folklorique Tam Ti Delam – Dimanche 3 avril
  • Spectacle annuel de l’ensemble folklorique Tam Ti Delam – Samedi 14 et dimanche 15 mai
  • Spectacle annuel de l’École de ballet de Sept-Îles - Samedi 21 et dimanche 22 mai
  • Spectacle annuel de la chorale Le Chœur en Sol - Samedi 28 et dimanche 29 mai
  • Concert annuel de l’Arc-en-Son – Samedi 11 juin


Publié par : David Laferrière

jeudi 24 mars 2011

Des produits spécialisés à Sept-Îles, ça existe au Marché Mellau !

Une étagère complète d’une grande variété d’épices vous accueillera au Marché Mellau, situé au 495, Place du commerce à Sept-Îles. Que vous cherchez une épice, une herbe ou un poivre en particulier, il y a de forte chance que vous le trouviez à cet endroit. Mais ce marché offre beaucoup plus : des mets préparés prêts à emporter, des produits d’épicerie fine et des aliments sans produits allergènes. Personne ne peut donc oser encore dire que certains produits sont inexistants à Sept-Îles !

À chacune de mes visites, je vois toujours un amateur de thé en train d’essayer de se choisir une nouvelle sorte. Pas évident avec le choix et la qualité qui sont proposés !

Mon coup de cœur, qui est en fait un produit que je recherchais à Sept-Îles depuis des mois, est les canneberges séchées ! Ça a l’air drôle, mais j’adore les canneberges et je n’étais absolument pas capable d’en trouver des séchées en ville sans une tonne de sucre ajoutée. Le Marché Mellau offre des canneberges qui ont été séchées dans le jus de pomme, ce qui donne un merveilleux goût et qui est très santé. C’est parfait pour cuisiner des muffins ou pour faire un sandwich poulet et canneberge !

Publié par : Huguette Vachon

lundi 21 mars 2011

Un record peu reluisant pour les septiliens


Avec 575 litres par jour par personne, le septilien est un des plus grands consommateurs d'eau potable. Cette consommation va bien au-delà de la moyenne québécoise (424l/personne/jour) et canadienne (329l/personne/jour).
Ah! Je vous entends déjà me dire que ce chiffre est tout à fait normal compte tenu du nombre de grandes entreprises se trouvant sur notre territoire. Et bien sachez que l'eau utilisée par la grande entreprise n'est pas incluse dans ce calcul.
Et oui!!! Il s'agit de notre consommation citoyenne uniquement. Êtes-vous surpris par cette performance peu reluisante? Pour ma part oui et je me l'explique encore difficilement puisque je nous croyais plus performant à ce niveau.
Je profite donc de la journée mondiale de l'eau qui se tiendra le 22 mars prochain pour vous mettre au défi. Montrons à l'ensemble du Québec que nous sommes capables de nous relever les manches et d'améliorer notre rendement. L'eau fait partie intégrante de notre développement, nous le savons et nous en sommes fiers! Alors montrons que nous savons en prendre soin.
Comment? Individuellement, il faut éviter son gaspillage. Nos comportements changent petit à petit pour devenir plus verts certes, mais que faisons-nous pour être plus bleu?
Vous relevez le défi!! Félicitations!! Pour vous aider, visitez le site de Réseau Environnement en cliquant ICI. Leur programme d'économie d'eau potable est rempli de trucs et conseils simples pour réduire notre consommation au quotidien.
L'an prochain à pareille date, je vous livre les résultats de notre consommation de 2011. J'espère vous annoncer que nous détenons encore un record mais celui des citoyens ayant la plus grande amélioration. Allez, comme l'disait l'autre: Je gage sur notre victoire!!!
Publié par: Stéphanie Prévost

vendredi 18 mars 2011

Qu’est-ce que l’Agenda 21C ?

La démarche Agenda 21C – Culture aujourd'hui demain est un appel à la participation et à l'engagement de tous les milieux en vue de mener le Québec à se doter d'un Agenda 21 de la culture d'ici l'été 2011. L'apport de tous est nécessaire pour tisser des liens entre culture et économie, culture et environnement, culture et dimension sociale et ainsi tracer ensemble l'avenir de la culture au Québec.

L'élaboration d'un Agenda 21 de la culture pour le Québec est une initiative du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Il s'agit de l'action-phare du Plan d'action de développement durable 2009-2013 du Ministère, intitulé Notre culture au cœur du développement durable. L'Agenda 21 de la culture sera un cadre de référence qui viendra préciser les principes à respecter et les objectifs à viser pour intégrer pleinement la culture dans le développement durable de la société québécoise. Ce document fondateur donnera l'impulsion au renouvellement de notre approche dans le domaine de la culture. Il permettra d’élargir la perspective et de mettre en évidence le rôle global que la culture peut jouer en tant que levier économique, catalyseur de la créativité, facteur de cohésion sociale et élément constitutif de notre cadre de vie. Cela permettra de repenser les rapports de la culture avec tous les secteurs de la société, et ainsi d’établir les assises d’un nouveau chapitre de la politique culturelle du Québec. L’Agenda 21 de la culture pour le Québec permettra de :

  • renouveler notre compréhension du rôle de la culture;
  • créer de nouveaux liens entre différents secteurs de la société;
  • reconnaître la culture comme une dimension essentielle du développement de notre société.

Il y a aura en avril une rencontre / consultation à Sept-Îles en avril prochain. A suivre!

Pour plus de détails sur Agenda 21 : www.agenda21c.gouv.qc.ca / www.facebook.com/agenda21c / twitter.com/agenda21c

Publié par: David Laferrière

jeudi 17 mars 2011

Bravo à l'équipe de "TESTÉ SUR DES HUMAINS"



Le 12 mars dernier, l'équipe de Testé sur des humains a tourné ce qu'on appelle un flashmob. À visonner sans faute puisque ça illustre très bien l'expression: chaque petit geste compte!

Une question me vient à l'esprit: seriez-vous ovationné de cette manière si on tentait l'expérience ici?

Publié par : Stéphanie Prévost

Sept-Îles, ville de la semaine ! :-)

Vous connaissez URBANIA (www.urbania.ca)? Tous mes amis montréalais branchés y sont fidèles, soit au magazine, soit au blogue ou à la WebTV et quand ils sont super branchés, au trois.

Cette super plate-forme a décidé récemment de mettre en ligne une nouvelle section: LA VILLE DE LA SEMAINE. Et vous devinerez au titre de ce "post", Sept-Îles est la première à remporter ce titre. Sous les yeux de Mickaël Bergeron, journaliste au journal Le Nord-Côtier et nouvellement collaborateur au FM 94,1, Sept-Îles se dévoile. Vous pouvez lire le tout ICI.

Le concept: 10 choses à savoir sur la ville. C'est l'occasion d'y parler de trucs inusités, de défaire des mythes, de parler de la réalité de notre ville sous un angle différent que dans les publications tradionnelles. Bref, de démontrer l'unicité de Sept-Iles au quotidien. C'est ce que j'ai apprécié dans cet article. Il nous sort du "bla, bla, bla" corporatif habituel et c'est tout à fait dans le ton du média sur lequel il se retrouve. Une excellente carte de visite pour tous ces gens et citadins fougueux qui aiment sortir des sentiers battus.

C'est à la lecture de ce billet que je me suis rappelée cette petite tranche de vie. Savez-vous quand j'ai découvert que j'étais bel et bien une septililenne dans mon coeur? Lorsque dans un Tim Hortons de ma région natale (celui du boul. Talbot à Chicoutimi pour ne pas le nommer) on a su que j'habitais Sept-Îles tout simplement parce que je venais de demander une paille avec mon café. Cela a été pour moi comme un coming out: "Oui je reste à Sept-Îles et je bois mon café avec une paille comme tous les septiliens". J'étais maintenant des vôtres! Vous voyez, c'est un de ces nombreux petits détails qui a participé à l'opération séduction. Ça et les rues en ordre alphabétique. Avouez que c'est pratique quand on reçoit de la visite, hihihi!

Le fait que nous buvons du café avec une paille, que nos carrefours giratoires soient un peu hors du commun, que tourner à droite au feu rouge "on faisait ça bien avant que ça devienne permis dans l'ensemble du Québec" font de nous des citoyens uniques. Toutes ces petites anecdotes qu'elles soient rigolotes ou non nous rendent sympathiques et participent à la grande séduction. Et croyez-moi sur parole, ça fonctionne!!

Publié par: Stéphanie Prévost

vendredi 11 mars 2011

Longue vie à la LIS

Depuis l’temps qu’on nous en parlait, nous sommes finalement allées découvrir la nouvelle Ligue d’Improvisation de Sept-Îles (LIS). Quelle belle soirée! De bons improvisateurs, un arbitre «attitude» à souhait, un public présent. Tout est réuni pour faire de cette initiative un succès.

Alors avis à tous : le jeudi, à 20 h au Petit théâtre du Centre socio pour 3 $.
Plaisir garanti!
Voyez les 3 étoiles du match d’hier. On y retrouve Billy de l’équipe des Blancs et David de l’équipe des Noirs. Au centre, vous reconnaîtrez sans doute Marie-Renée Grondin, animatrice au 94,1 FM, qui jouait son dernier match puisqu’elle quitte Sept-Îles pour de nouveaux défis.

Bonne chance dans tes projets futurs Marie-Renée et reviens nous voir. Un match Rivière-du-Loup vs Sept-Îles, ça pourrait être intéressant non!!

Publié par : Huguette Vachon et Stéphanie Prévost

jeudi 10 mars 2011

Nouvelle exposition

Depuis hier soir, mercredi le 9 mars, le Musée régional de la Côte-Nord présente une toute nouvelle exposition: (de) (re) constructing China, de la photographe Manon Cousin. Ce corpus photographique présente des clichés de rue réalisés en Chine au cours des décennies 1990 et 2000.

À tous, un bon voyage dans cet univers !

Publié par: Musée régional de la Côte-Nord

mercredi 9 mars 2011

Peut-on imaginer le Québec sans pétrole?


Je ne vous apprends rien, le prix de l'essence monte sans cesse. Selon certains experts, il faudra s'y habituer puisque nous pourrions payer 2$ le litre dans un avenir rapproché. Est-ce le signe que nos comportements doivent changer avant qu'un grand coup ne frappe notre portefeuille?

Au lendemain du Forum régional des Rendez-vous de l'énergie s'étant tenu à Baie-Comeau le 23 février dernier, ça porte à réfléchir! Organisée par le Conseil régional de l'environnement de la Côte-Nord, cette activité a permis aux 60 participants d'amorcer une importante réflexion sur les enjeux et les défis liés au contexte énergétique mondial, national, provincial et régional. Pourquoi? Pour favoriser une transition harmonieuse des québécois vers l'ère post-pétrolière.

Comment diminuer notre consommation de pétrole sans cesse grandissante? Comment pouvons-nous faire une différence? Qui provoquera le changement? Tous les acteurs présents s'entendent pour dire que c'est de la responsabilité de tous. Des élus aux citoyens!

Le plus intéressant: nous avons pu constater que quand on s'y met, ça fonctionne! Pensons au programme de réduction de la consommation de mazout lourd d'Arcelor Mittal (voir l'article du Journal Le Nord-Côtier) ou au projet d'efficacité énergétique du CSSS Manicouagan. Deux initiative qui montrent que cette réduction à la dépendance au pétrole est non seulement possible mais peut être aussi payante!

Et nous, comme citoyens, que sommes-nous prêts à faire pour nous mettre au régime? Consommer local? Acheter un véhicule moins énergivore? Utiliser plus régulièrement TAXIBUS? Covoiturer? Marcher? Pédaler?

Publié par : Corporation de protection de l'environnement de Sept-Îles

vendredi 4 mars 2011

La relâche au Musée

Avis à toute la population sept-îlienne et même à la parenté en visite. Le Musée régional de la Côte-Nord organise deux journées d'activité dans le cadre de la relâche soit le mardi 8 mars et le vendredi 11 mars. Il reste encore quelques places pour les deux jours. Appelez-nous pour vous inscrire.

Bonne relâche à tous

Publié par: Christian Marcotte

mercredi 2 mars 2011

L’apport des PME dans l’économie de Sept-Îles


Le Gala des entreprises de la Chambre de commerce de Sept-Îles a rencontré un vif succès avec plus de 250 personnes présentes afin de rendre hommage aux PME qui se sont démarquées dans les deux dernières années.


Un des gagnants, Monsieur Jacques Lafrance de Gestion 7 jours (Marché 7 jours à Place Ferland, Dépanneur 7 jours sur la rue Comeau et dans le secteurs des Plages) a mentionné que bien que la grande entreprise est le cœur de l’économie septilienne, les PME en sont les poumons. C’est une excellente citation qui nous interpelle en tant que développeur économique compte tenu qu’une grande proportion des emplois se retrouvent dans les PME qui sont la propriété d’hommes ou de femmes d’affaires bien ancrés dans la région.

Les PME constituent un des principaux aspects de la qualité de vie d’une région. En effet, sans ces entrepreneurs, plusieurs produits et services ne seraient pas disponibles à Sept-Îles. Les PME sont une source de richesse importante dans une collectivité et la population se doit de les appuyer dans leurs projets petits ou grands.

Nous tenons à féliciter tous les gagnants du Gala (voir photo) pour leur apport exceptionnel dans l'économie septilienne.


Publié par Développement Économique Sept-Îles