mardi 22 février 2011

Le développement commercial à Sept-Îles

"Je suis obligé d'aller acheter à Québec!", "Je ne trouve jamais ce que je veux ici!", "Je suis encore obligé d'acheter sur E-Bay!". Des phrases souvent entendues à Sept-Îles. L'importance de l'achat local pour une région comme la nôtre n'est plus à démontrer. La création d'emploi, la qualité de vie, les retombées économiques sont des avantages reliés à l'achat local. Développement Économique Sept-Îles désire avoir votre opinion concernant l'offre commerciale régionale afin d'élaborer une stratégie de développement commercial.

Selon vous, quels sont les produits et les services manquants à Sept-Îles? Au niveau de la restauration? Au niveau du commerce au détail? Au niveau des services professionnels?

La parole est à vous!

Publié par : Développement Économique Sept-Îles

35 commentaires:

  1. Entre autre un cordonnier.

    RépondreEffacer
  2. À mon avis, l’offre n’est pas si mal. Je me déplace pour aller acheter des poissons, du matériel d’aquariophilie parce qu’on en trouve plu ici. Et il n’y a plus de disquaire.
    Côté restauration, l’offre est mince, ça manque surtout d’originalité. Mais est-ce la faute des restaurateurs ou des consommateurs ? Je me demande surtout pourquoi on ne peut pas acheter de viande de phoque à l’épicerie.
    Certains produits sont disponibles ici, mais les prix sont trop élevés à cause de l’absence de compétition. Qui s’achète du matériel de photographe ici ? Nous avons bien une boutique spécialisée, mais les prix sont gonflés. C’est bien l’achat local, mais il y a des limites à se faire arnaquer.
    Non, la pire chose à Sept-Îles, ce n’est pas l’offre, c’est le service à la clientèle. Ça, ça donne le goût d’aller acheter ailleurs ! Ça, ça donne le goût de boycotter les commerces septiliens ! C’est difficile d’obtenir un simple bonjour et un sourire dans les commerces ou un peu d’aide. Quand les commerçants ne sont pas carrément bêtes. Vivement eBay !

    RépondreEffacer
  3. C'est vrai , y'en a pu de cordonnier, y'en avait deux avant !

    RépondreEffacer
  4. C'est vrai que le service à la clientèle laisse à désiré dans certain endroit. De plus il y a tellement un manque de ressources dans les commerces que le "coaching" de service est fait rapidement donc pas le temps d'assurer un suivi sur la formation. Petite note pour les achats de matériel photo....négocier! aller sur vistek.ca, Henry's et faite vous sortir les prix et allez voir votre marchand c'est ça le pouvoir d'achat aujourd'hui! c'est sûr que c'est cher sur la côte-nord les commerçant sont là pour faire des $$$ je comprend cela mais des fois ils exagère et à chaque fois c.est le même discours le transport est plus dispendieux...foutaise!!
    il y a quand même une limite à payer des lunettes 800$ quand tu voit les même sur le net à 160$. bravo pour l'initiative du Blog!

    RépondreEffacer
  5. Je vais dans le même sens que les commentaires précédents : Il faut améliorer (et de beaucoup) l'accueil et le service à la clientèle dans de nombreux commerces. Les commerçants doivent être conscients que nous ne sommes plus une clientèle «captive», qu'on a les moyens d'acheter ailleurs. Et que dire des magasins d'ameublement à Sept-Îles qui chargent des frais de livraison, alors que Tanguay nous livre le tout gratuitement!...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Moi jai acheté des meubles dans un magasin de la rue Arnaud et le service est pourrie c'est très dommage .

      Effacer
  6. les commerces d'ameublement, en plus de charger des frais de livraison, n'ont pas beaucoup de nouveautés et les prix sont très chers. Aussi, nous n'avons pas beaucoup de commerces pour les objets de décoration. Il y a en un certes au galerie, mais il nous offres le même "stock" depuis son ouverture et c'est hors de prix. Il y avait la brocante qui offrait des articles que l'on trouvait chez Home Sense ou Artec à Quéabec...mais au double du prix...il est fermé aussi....!!

    RépondreEffacer
  7. À moyen terme, courtiser Smart Centres pour qu'ils achètent le terrain zoné commercial le long du blvd des Montagnais, entre les rues Comeau et Leventoux. Avec le développement résidentiel qui se prolongera vers l'ouest de la rue Smith et le développement du nouveau quartier de Uashat, je verrais bien à cet endroit un petit "Power center" avec quelques boutiques comme Winners, Reitmans, Bouclair et Senza; et peut-être un ou deux restaurants comme Boston Pizza ou Scores. On retrouve de ces boutiques/restos dans des agglomérations similaires à Sept-Îles. Sans connaître le marché, il y a peut-être de la place à plus long terme pour un Ameublement Tanguay, une pharmacie et un autre supermarché; compte tenu que les prochaines années risque d'entraîner de nouveaux citoyens avec les projets industriels qui sont sur la table.

    RépondreEffacer
  8. Il manque surtout un disquaire. Le seul qu'il y avait à Sept-Îles a fermé il y a plus de deux ans. Aujourd'hui il n'y a que Walmart où l'on peut se procurer des albums de musique et le choix de styles musicaux est très limité. De plus, il faudrait davantage développer le bas de la ville (rues Arnaud et Brochu)pour y aménager plus de cafés, restaurants, bars et surtout terrasses afin de faire revivre ce secteur sur quatre saison et faire profiter les citoyens et visiteurs de notre magnifique baie. Des commerces spécialisés en électronique manquent aussi et oui, il n'y a pas de cordonnier, ce qui est assez particulier. Plus de lunetteries aussi pour créer une plus grande compétition permettrait de faire baisser les prix. Bien sûr, le manque de main-d'oeuvre dans les commerces peut affecter le service à la clientèle.

    RépondreEffacer
  9. Johnney L Girard
    Oui, il manque d'au moins une cordonnerie et il est tout à fait vrai que ça n'a pas de bon sens de payer pour des lunettes à $800.00 la paire quand on peut les obtenir pour moins cher avec notre prescription directement en ligne !
    Quand un examen visuel coûte maintenant $75.00, plus une photographie de l'œil pour $25.00 (que l'on ne nous redonne pas et que l'on ne nous explique que de façon sommaire), une paire de nouvelle lunette finie par monter à près de $1000.00 pour une personne adulte les taxes incluses heureusement !! D'autre part, ce n'est pas long de comprendre que les rénovations effectuées et l'agrandissement du commerce est chargés aux clients ! Et il faut rentrer dans l'argent investies, trop rapidement peut-être !
    Mais le problème ici, c'est le service à la clientèle qui est un service de base, il ne suffit pas d'ouvrir un commerce et de le remplir de marchandises pour qu'elles se vendent.
    Je crains malheureusement que beaucoup de commerçants ont oublié que s'ils ne savent pas recevoir la clientèle comme il se doit et dans un décor adapté, ceux-ci iront ailleurs tout simplement et tant pis pour l'économie locale. Les gens penseront d'abord et avant tout à leurs propres deniers ! Comment croire qu'il en sera autrement !! Je suis dans le service à la clientèle et la vente depuis de nombreuses années ici et j’ai vécu trop souvent la frustration de me voir répondu sans aucune manière, même tutoyer à la réception d’un établissement.
    Pourquoi placer au service à la clientèle une personne qui ne connait pas les procédures de l’entreprise, qui doit constamment aller chercher ses informations ? Pourquoi embaucher une personne avec une face des mauvais jours continuellement sur le visage à l’accueil ? C’est la première impression de votre commerce, comment croire que ça va s’améliorer en allant plus loin, si la direction n’a pas su former ou choisir la personne que j’appellerais ici : la directrice des premières impressions ??
    Ceci étant dit, il est certains que les visiteurs de notre région disent sensiblement tous la même chose. Il manque de beaucoup de choses ici !
    Les restaurants bien que certains se démarquent, ne sont pas à la hauteur des attentes de bien des visiteurs. Je ne juge personne, mais je me dis qu'en ayant visité d'autres endroits, il y a place à améliorations!
    Comment se fait-il qu'il n'y ait pas de Scores, Pizza Hunt ou Harvey ici ? Pourquoi des boutiques comme Winners, Bouclair et Senza comme énoncé dans un autre commentaire, ne s'installent pas ici ? Nous n'avons peut-être pas le nombre d'habitants par pouce carré ? Mais je ne crois pas que ce soit la raison majeure. Personne ne veut prendre le risque d'ouvrir les franchises ! La fibre entrepreneuriale voilà peut-être le point à améliorer ici !
    Je crois que Développement Économique Sept-Îles devrait commencer par mettre l'accent sur ce point avant de penser à attirer d'autres entrepreneurs dans la région !

    RépondreEffacer
  10. Il manque à Sept-Îles des styles de restaurants comme une bonne brochetterie où les gens pourraient apporter leur vin. Aussi ce serait bien d'avoir un restaurant typiquement vietnamien ou japonais.

    Il faut par contre des entrepreneurs passionnés pour ouvrir ces nouveaux restaurants et c'est souvent ce qui manque. Il y a aussi la pression des salaires de la grande industrie qui est toujours en compétition avec les ambitions des PMES.

    Le client qui va au restaurant doit en avoir pour son argent sinon il restera chez lui et invitera un groupe d'amis pour partager le repas.

    Le retour d'un concours pour les serveurs et serveuses des restaurants serait bienvenu. Il aiderait plusieurs établissements à donner un meilleur service à la clientèle et motiverait le personnel en place. Il faudrait favoriser la participation de juges (client mystère) impartials provenant de différents groupes d'âges pour donner de la crédibilité au concours.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Moi je verrais un restaurant végétarien à Sept-iles et aussi un magasin d'aliment naturel
      un resto japonais ou vietnamien . serait le bienvenu

      Effacer
  11. J'ai acheté un meuble chez Ameublement Tanguay et j'ai été comparé chez Gagnon et Frères à Sept-Iles : exactement le même m'est revenu 700$ de moins qu'à Québec et dire que Gagnon et Frères se targue de posséder une politique du plus bas prix, incroyable!!! D'accord avec M. Girard pour dire que plusieurs commerçants ou vendeurs n'ont aucun sourire ou accueil avenant! J'ai acheté un support de comptoir pour serviettes de salle de bain chez Rona à Québec et j'ai vu le même chez Rona à Sept-Îles : ce dernier coûtait 13$ de plus que le 12 $ que j'ai payé à Qc et il n'y avait aucun rabais, ce pour la même compagnie!!! On me reparlera de privilégier l'achat local après ça...
    Oui, pas de cordonnier, pas d'endroit adéquat pour aiguiser des couteaux, ciseaux. Il manque une variété de restaurants. Il manque une épicerie fine ou d'aliments bio ou naturels. Quand tu veux acheter des aliments en gros comme chez Costco, tu ne trouves pas à bon marché. Les équipements de sports coûtent cher. Sears devrait offrir plus de produits sur place pour éviter de payer un coût de livraison. Que voilà un beau sujet de discussion! Il serait intéressant de réunir de simples citoyens autour d'une table pour en débattre et sortir des idées de développement pour votre stratégie.

    RépondreEffacer
  12. De très bons commentaires ont été soulevés et j'aimerais par le fait même souligner l'initiative de nos bloggeurs pour ce ''post'' sur le développment commercial de Sept-Îles et le blog en général. Je suis d'accord avec sur ce qui s'est dit sur le bas de la ville. Ce secteur jouit d'un cadre naturel magnifique avec la mer et l'archipel en avant-plan. Ces dernières années, de nombreux efforts ont été faits pour revitaliser le secteur en bord de mer, notamment avec la promenade, les nouveaux espaces verts, réfections des trottoirs. Tous de beaux accomplissements qui rendent bien le paysage.

    Cependant, cette belle façade cache un décor de constructions démodées et dépravées qui ont tôt fait de nous ramener à la réalité, que le secteur a nettement besoin de revitalisation. Pourtant, c'est tout le secteur commercial de ce coin de la ville qui en profiterait. L'endroit serait déjà plus acceuillant s'il était plus vert. Le béton, ça faisait dans les années 60, mais aujourd'hui...

    On parle ces jours-ci beaucoup d'une l'identité nordique qui est bien présente selon moi dans les villages de l'est de Sept-Iles. Quand je pense à ces villages, je pense à leurs belles maisons champêtres, colorées au gré des gens qui les habitent, à leurs églises en bois, leurs cabanes de pêcheurs... On aimerait bien croire que Sept-Iles est la capitale de la Côte-Nord, pourtant on se surprend quand on se rend compte qu'elle ne la représente pas du tout. Quand réussira-t-on finalement à se défaire du décor de ville minière du dernier siècle? On aurait plaisir à voir une série de petites maisons comme la maison Artis en sur le bord de mer, comme un peu en voir en Minganie, sur le principe de ce que l'on retrouve à Lunenburg en Nouvelle-Écosse ou St-Jean à Terre-Neuve. Celles pourraient abriter différents commerces et services. Qu'en pensez-vous? C'est tout ce secteur de la rue Arnaud et Brochu et Cartier qui serait à repenser. Et quel bel acceuil ça ferait pour nos croisiéristes!

    Côté urbanisme, quelque fois je me dis qu'on aurait beaucoup à apprendre de nos amis les Innus...

    Et puis un Smart center, pourquoi pas. Si ça incite les gens acheter davantage ici. Il faut se rendre à l'évidence... Le besoin est selon aussi criant que le manque de logements.

    RépondreEffacer
  13. Je suis d'accord avec la majorité des commentaires précédents.

    Concernant la présence d'une épicerie fine, il serait important d'encourager les petits commerces comme Marché Mellau, J'les fais moi-même ou encore La Trésorie qui font de beaux efforts pour nous approvisionner en produits «particuliers»...

    RépondreEffacer
  14. Encourager l'immigration par des crédits ou subventions permettrait un entreprenariat très intéressant dans des domaines variés comme une restauration plus spécialisée et diversifiée, des soins professionnels individuels (médecine chinoise ou autre).

    Pour ce qui est des services professionnels spécialisés, même s'il y a pénurie de main d'oeuvre dans ce domaine, il y aurait lieu que les services en place soient plus respectueux des demandes des particuliers. Pour avoir fait appel dernièrement à un plombier et à un électricien, il a fallu que je les harcèle pour qu'il daigne me rappeler. Se disant débordés, ils auraient pu au moins rappeler en me donnant l'heure juste plutôt que de me faire poireauter.

    RépondreEffacer
  15. Sept iles es une tres belle ville mais malheureusement celle ci, a part ces supers beau paysages a quoi a offrir pour inciter les gens de d'autres région a venir s'y installer avec leur famille ? Depuis plusieurs semaines, j'entends beaucoup de commentaires de la population septilienne. Et croyez moi les gens ont des commentaires tres similaires aux commentaires mentionnées plus haut sur cette page. Vivre a sept iles est devenu presque un défit, c'est presque épeurant de choisir de venir s'y établir. meme que bcp songe deja a déménager ailleurs ! Pourquoi ? Un manque alarmant de logements et de maisons a prix abordable. Et oui ! Pour vivre ici maintenant il faut être tres tres a l'aise financierement. Le cout de la vie a monté en fleche mais pas les salaire hein ! Deux promoteurs de maisons mobile de la régions offre aux gens de faire l'acquisition d'une propriété a prix aborable. Beaucoup y ont vus une possibilté de se loger. le HIC ! La ville tarde a développer le parc ferland, la ville n'offre pas d'autre possibilité de terrain pour maison mobile a la population sur son territoire. Aye c'est pas les endroits qui manquent hein ! La main d'oeuvre qualifiée se fait de plus en plus rare. Et que dire des commerces. y'a pas bcp de choix donc il n'y a pas de compétiton dans les prix de vente, ni bcp de choix. Comment voulez vous qu'il y ait un bon développement de la ville en ce moment. Les grosses industries ont besoin de main-d'oeuvre mais n'en trouve pas parce que la main d'oeuvre n'arrive pas a se loger convenablement ici. Oui en effet de nouveaux restaurants et de nouveaux commerces de tous genre serait bienvenues en région ! Autre chose aussi ! On a quoi comme divertissement ici contrairement a d'autre ville ! Aye ya des petits villages du Quebec qui en font plus que nous . On a le vieux quai en fete, une petite fete de la St-Jean, une grosse fete du canada :( la fete des artisans :( Avant il y avait le festival du caplan, des drags annuels, un carnaval, une vraie fete de la St-Jean, ect. Depuis quelques années la ville a mis l'accent sur des choses qui ne répondait pas aux besoins et a la volonté de toute la population. Exemple, nos supers jeux du Quebec qui ont couter tres cher a la ville, le super beau quai des croisieristes, En plus ! Combiens ont a eu de bateau depuis et il n'y en a pas cette été et seulement un en 2012. Ca profite a qui ce projets si on est qu'un simple citoyen hein ? C'est a se demander a quoi servent nos taxes municiales ! Depuis plusieurs semaines ont parle de l'expension immobiliere sur son territoire. Wow ! renseignez vous du prix de ces nouvelles habitations et du prix des terrains a vendre par la ville pour les constructions futures. En tout cas la ville devrait écouter un peu plus l'opinion de la population au complet !

    RépondreEffacer
  16. Moi , j'achète sur e-bay, à Québec, Montréal ou Chicoutimi, surtout pour le prix. Vous allez dire ouais mais comment ça te coûte allez à Québec....Ne vous inquiétez pas, même avec les dépenses de voyage on sauve. On n'y vais pas pour une pinte de lait mais pour plus....

    À Sept-Iles, les commerçants croient que tout le monde travaille chez Alouette et gagne plus de 100 000$,....bien désolé les commerçants, Il y a aussi des petits salariés ici à Sept-Iles. Ça, Monsieur le maire et les commerçants ne s'en sont probablement jamais rendus compte...

    Des lunettes au triple du prix chez IRIS ou des voitures à 3, 4 ou 5 milles $$$ de plus, des matériaux de construction au double du prix....c'est ça Sept-Iles....

    Vous voulez déménager à Sept-Iles, vérifier les prix des maisons, les prix des logements leurs disponibilité avant de dire oui à un nouvel emploie.....Sept-Iles c'est pas fait pour un jeune couple qui commence dans la vie.....

    RépondreEffacer
  17. En réponse au offre de maison mobile des deux promoteurs, oui c'est intéressant mais encore ces maison sont pour qui ? à ceux qui gagne de bon salaire et qui passe à la banque....les yeux fermé. allez dire à un jeune couple qui travaille dans le domaine du service à la clientèle qui paient leur facture chaque mois et qui font une première demande pour une maison au parc est-ce qu'ils vont avoir le prêt les yeux fermé..... je ne crois pas arrêtons de nous mettre la tête dans le sable les nouvelles construction de maison qu'elle soit mobile ou autre ne sont pas destiné à ces gens là mais pourtant on critique le manque de personnel mais si ces personne qui nous servent chaque jour dans les commerces ne peuvent avoir eu aussi leur chancecalors je trouve cela très injuste et c'est ça notre communauté depuis dix ans elle se dégrade au niveau social et communautaire le nombrilisme est omniprésent et l'argent rend fou!!

    RépondreEffacer
  18. Le développement économique doit aussi passer par le développement touristique. J'ai reçu deux couples de personnes dans la soixantaine l'été passé. Où je les ai emmenées? À part le Vieux quai, pas grand chose surtout gratuit à montrer. Trop cher pour les excursions en bateau ou l'ile Grande Basque, même pour les résidents (faites un effort de grâce!!). Les visites industrielles ne les intéressaient pas et ils n'étaient pas genre randonnée nature. Finalement, ils ont fait les deux centres d'achat mais n'ont rien acheté!! Ils ont poursuivi au Havre-St-Pierre pour 2 jours après avoir passé une seule journée ici... Je n'ai vraiment pas pu les retenir avec ce que nous offrons.

    RépondreEffacer
  19. Le boom économique actuel produit des ondes de chocs dans toutes les sphères de l'économie Septilienne.

    Il faudrait laisser un peu de temps et amener de la concertation entre tous les intervenants pour venir à bout et trouver des solutions à cette croissance.

    La grande industrie a de beaux projets et doit travailler de concert avec les municipalités et intervenants sociaux pour faciliter la venue de travailleurs et assurer leur logement. C'est ce qui se faisait dans le passé et c'est ce qui devrait se faire aujourd'hui.

    Concernant les remarques au sujet des prix abusifs de certains commerçants qui flairent la manne, je crois qu'il ne faudrait pas généraliser. Certains fautifs font mauvaise presse à plusieurs entreprises honnêtes du coin et c'est aux consommateurs de les dénoncer. Ces commerces doivent réaliser qu'après la grande prospérité, ce seront toujours les gens d'ici qui seront leur clients.

    L'accès à la propriété deviendra de plus en plus restrictive avec la flambée des prix immobiliés dans la région. Certains courtiers doivent êtres fiers de maintenir et de garder à la hausse le prix du marché. Il y a moins d'offre et plus de demande donc c'est le vendeur qui est roi (y inclus le courtier qui touche de faramineuses commissions). J'entendais même cette semaine un courtier qui recommandait d'acheter au prix actuel car les prix continueraient à croître assez sérieusement au cours des prochaines années!!

    Bref c'est la folie d'un klundike et il ne faudrait pas paniquer. Gardons en tête que tous ne gagnent pas 100,000$ par année et orientons nos choix et décisions pour accommoder l'ensemble de la population en pensant aux personnes aînées et gagnes petits qui ont mal à boucler les deux bouts.

    Pour ceux qui cherchent à Sept-Îles une copie conforme avec la grande ville, sâchez que nous n'en voulons pas. Nous désirons de la variété, du choix et de la diversité. Ici nous encourageons le culturel et le sportif et nous prisons et protégeons nos espaces verts, nos plages, nos grands espaces et de vastes territoires de chasse et de pêche.

    Pour ce qui est des interminables embouteillages d'heures de pointe, des distances et temps pour se rendre et revenir du boulot, des problèmes de stationnement, etc. Nous n'en voulons pas et vous ne devriez pas avoir cet inconvénient chez nous.

    Profitons de ce que Sept-Îles a de plus beau à offrir. Ses fruits de mer unique, la vitalité de sa jeunesse, sa vue prenante sur le fleuve, la générosité de ses citoyens et leur accueil proverbial.

    Il me semble que nous avons là quelques éléments distinctifs pour nous rendre fiers et avoir offrir un côté assez attrayant pour les visiteurs et nouveaux arrivants!!

    RépondreEffacer
  20. J'ai lu les commentaires avant moi, et je suis pas mal d'accord avec ceux qui touchent le service à la clientèle déficient, surtout. Que ce soit à travers des magasins grande surface, de meubles par exemple ou certaines épiceries, ou des petits commerces où le roulement d'employés est très grand (OK, c'est pas toute leur faute, mais bon), un minimum de bienséance serait de mise!

    Un bonjour, un sourire, un(e) employé(e) qui semble content(e) de vous voir et vous accorde TOUTE SON ATTENTION pendant que vous êtes là, ça rend l'expérience d'achat tellement plus agréable. Moi, entendre la vendeuse conter sa fin de semaine olé olé à ses amies de filles pendant que j'attends pour du service, je trouve ça inacceptable!

    Aussi, il faut que les employés, même les étudiants qui travaillent à temps partiel connaissent les produits qu'ils vendent et ça, c'est la responsabilité des propriétaires de commerces. Poser des questions à un vendeur qui ne peut me répondre me donne le goût de partir et de ne jamais revenir...!

    Finalement, plus de variété ne ferait pas de tort, surtout pour les vêtements, souliers, jouets, musique, etc... Ce sont des choses qui s'achètent de plus en plus facilement par Internet, comme les livres d'ailleurs! Pour ce dernier point, je dois avouer que je n'aide pas beaucoup le commerce local car j'en suis maintenant à acheter surtout des livres électroniques, et en anglais de surcroît, quand c'est la version originale...

    Il y aurait encore beaucoup à dire, entre autres sur le prix et la variété des matériaux de construction... Scandaleux par bouts, à Sept-Îles. Dire que ça coûte moins cher parfois d'acheter à Havre-St-Pierre et de faire livrer à Sept-Îles!

    Bonne initiative de faire parler les gens là-dessus, j'espère que les commerçants allumeront un peu. C'est pas juste la faute des autres si les gens achètent moins dans les commerces locaux!

    RépondreEffacer
  21. Merci pour ce dernier commentaire rassurant mais si je n'ai pas de quoi loger ma famille je ne pourrai pas migrer vers chez malgré le bon emploi offert et cette magnifique nature...et je n'ai surtout pas envie de m'installer dans un parc de maisons mobiles...!

    RépondreEffacer
  22. Bonjour,
    Je suis de passage dans votre discussion, car je souhaite obtenir des informations avant de prendre un choix de m'installer dans votre region.
    Ca me fait peur de savoir que les prix sont a la mercy de l'offre et de la demande.
    Ca fait un froid dans le dos de ne pas avoir beaucoup de choix pour acheter une maison.
    Ca fait 2 mois que je rêve de vivre dans votre belle region, beaucoup de gens me disent que les Septiliens sont accueillant, un endroit ideal pour elever une famille.
    Je suis dans les Laurentides, pis ce n'est pas comme avant... les gens sont de plus en plus distant.
    Bravo pour votre site, et surtout lâchez pas.

    RépondreEffacer
  23. À titre d'exemple, que les commerçants québécois aillent voir l'accueil des résidents de l'Ouest du pays (Vancouver entre autres) à l'égard des touristes. Super! Affabilité, gentillesse, courtoisie, sourires. Sur toute la ligne et dans tous les commerces, restaurants. J'en vois à Sept-Îles mais pas tout le temps. On dirait qu'il y a une morosité d'installée. Je ne sais pas si les projets du Plan Nord vont modifier la donne mais je crois que si on ne comble pas actuellement les emplois vacants, ce sont les travailleurs présents qui s'acharnent actuellement à tenir le fort dans les entreprises, les ministères qui n'ont pas le goût de sourire et je les comprends. Avis aux non Sept-Iliens qui veulent s'établir ici : venez nous prêter main forte, on a besoin de vous! Grâce à vous, le sourire reviendra pour plusieurs, les entreprises seront heureuses de vous embaucher et les prix n'auront pas le choix de s'ajuster à la demande qui sera plus forte. Quant au logement, c'est une autre paire de manches et le milieu s'y attaque présentement. Ce que je souhaite, c'est que les compagnies d'aviation baissent leurs prix en ajoutant plus de vols en direction des grands centres et que surtout, la route 138 soit mieux entretenue pour le tronçon situé à l'ouest vers Baie-Comeau. Avec tout le trafic qui y circulera, on risque de voir non seulement encore plus de nids-de-poule mais de grosses crevasses et des accidents à répétition.

    RépondreEffacer
  24. votre question est : "quels sont les produits et services manquants à Sept-Iles"...et bien moi je crois que l'on devrait avoir accès à plus de variétés dans les restos. Ici on a plus de Tim Horton que de restos. La majorité des restos sont classés Fast Food (Mc Do, Harveys, casse-croute divers et pizzeria. Une brochetterie, un Vieux Duluth...ça ferait du bien il me semble. On a de très bon restos, mais un peu cher pour y aller tous les weekends. On n'a pas tous les mêmes moyens. On aurait aussi besoin de plus de variétés dans les boutiques pour hommes et femmes dans la quarantaine. Trop de boutiques pour jeunes et pas assez pour les boomers. Des boutiques offrant les grandes tailles pour femmes...ils feraient des affaires en or. Plus de variétés dans les boutiques de décoration, il n'y a pas assez de concurrence donc les prix sont exhorbitants. On aurait grandement besoin aussi d'une clinique médicale sans rendez-vous, accessible à tout le monde comme dans les grands centres. S'il n'y a pas urgence, pourquoi se rendre à l'urgence enlever la place de quelqu'un qui en a vraiment besoin? Dans les cliniques médicales sans rendez-vous, on peut traiter plusieurs cas qui allégeraient l'urgence de l'hôpital qui dessert un grand territoire et est donc très achalandé. Il y a des cliniques sans rendez-vous ici, mais on doit avoir un dossier avec un médecin de la clinique...or je n'ai pas de médecin de famille. Je dois donc aller attendre à l'urgence pendant des heures et enlever la place de quelqu'un qui a vraiment un besoin "urgent" pour me faire donner une prescription annuelle....ça n'a aucun sens!!
    Ce qui manque à Sept-Iles?? De la verdure, des fleurs, des parcs. Ce n'est pas très représentatif de la région comme ville. On est entouré de verdure, certes, mais la ville elle-même manque de couleurs et d'attraits. Comme il a été spécifié dans un commentaire précédent, le béton c'était ok dans les années 60....mais là, assez c'est assez. Débarrassez-nous de cette allure minière, industrielle....ce n'est pas nécessaire....On a assez du décor pitoyable de l'IOC au bout de la ville pour nous rappeler que l'on est une ville industrielle. Cachez-nous ce dépotoir pour l'amour!!! Plantez-y une bordure d'arbres tout autour, c'est pathétique, morne et sale. Bravo pour le vieux quai par contre, ça commence à avoir de l'allure. Le casse-croute au bout, quelle bonne idée. Certains disent que c'est kétaine, moi je trouve que c'est du tape-à-l'oeil touristique et c'est ben correct..et en plus, c'est délicieux. Moi je trouve le décor attrayant! De plus, c'est un des rares endroits de la ville où l'on est toujours servis avec le sourire. Bravo pour l'initiative!!

    RépondreEffacer
  25. Eh bien!! On fait le point....le premier commentaire a été publié sur ce site le 22 février dernier...donc il y a 6 mois...Est-ce que quelqu'un a vu un changement, même léger? Quelqu'un voit-il, dans les médias, à la télé ou dans les journaux, une volonté de la part de nos chers dirigeants? Non? Et bien moi non plus....malheureusement! Je me demande si quelqu'un se donne la peine de lire nos commentaires....et ces commentaires, sont-ils acheminés aux personnes concernées? Peut-être faudrait-il aviser la population de l'existence de ce blog. Faire une annonce à la radio, dans les journaux, écrire un article là-dessus...là, on tourne en rond je crois. Plus il y aura de gens pour en parler, plus la pression sera grande pour les dirigeants de la région et plus ça nous profitera finalement....ça ferait bouger les choses comme on dit! Ça fait un an qu'on nous parle de pénurie de logements, de manque de restaurants, de manque de concurrence, de mauvaise qualité des services à la clientèle, des maisons trop coûteuses, etc. Que peut-on faire pour que ça bouge?

    Parlant de journaux....on fait pitié n'est-ce pas? Non mais, comment peuvent-ils faire autant de fautes? Il n'y a personne pour faire la correction? Il me semble qu'un des critères les plus importants lors de l'embauche dans un journal local, c'est de savoir écrire non? Deux journaux, un seul problème....dites, je me cherche un emploi, je vous offre mes services pour la correction de vos textes. Je ne peux plus, et ne veux plus, voir autant de «fôtes»...Surtout dans les grands titres. Non mais, relisez-vous, de grâce!

    J'ai un autre problème à souligner. J'habite à l'est de Sept-Iles. Il faudrait commencer à penser à un autre supermarché à la sortie de la ville. Les gens de Moisie, Matamek, Place La Boule, doivent traverser toute la ville pour faire l'épicerie. Le IGA commence à être trop achalandé aussi...Il ne faudrait pas oublier que la population grandit....Ce pauvre IGA ne suffit plus à la tâche. Je ne parle pas du Provigo, c'est presqu'un dépanneur. On ne trouve jamais ce qu'il nous faut dans cet établissement, même pour les denrées les plus banales....alors imaginez un peu pour les denrées un peu plus spécialisées!

    Parfois, j'aimerais secouer les dirigeants, les commercants, les organisemes, les propriétaires de commerces. J'ai envie de leur dire «Hé, grouillez-vous, il y a la chance de votre vie là dehors....les gens attendent votre bon vouloir pour garnir leurs maisons, leurs armoires,leurs placards....Donnez-leur ce dont ils ont besoin...de la diversité, du choix, de la concurrence et surtout, un service à la clientèle agréable. On reviendra chez vous à coup sûr!

    Et que j'ai hâte que ça bouge ici...j'ai des fourmis dans les jambes moi.

    RépondreEffacer
  26. En réponse au commentaire du 25 août 2011 à 9h23.

    Bonjour,
    Merci pour votre commentaire. Sachez que oui tous les commentaires respectant le Nétiquette sont lus et mises en ligne par les personnes responsables de ce blogue. Je me permets de vous rappeler l’objectif de ce blogue qui est de permettre la discussion et l’interaction sur des sujets variés à Sept-Îles. Toutes les règles du blogue sont bien décrites dans la Nétiquette que vous retrouverez sur la page d’accueil. Pour toute suggestion ou commentaire ayant trait au district, nous vous invitons à contacter votre conseiller municipal au 418 964-3211 ou par courriel à mairie@ville.sept-iles.qc.ca.

    RépondreEffacer
  27. Nous vous remercions tous pour vos commentaires sur le potentiel commercial à Sept-Îles. Nous désirons répondre à certaines des observations :

    1- Service à la clientèle : nous sommes conscients des lacunes de plusieurs commerces relativement au service à la clientèle. Des formations ont déjà été données à Sept-Îles mais on remarque que c’est insuffisant. Il y a des commerçants qui ont fait de réels efforts à ce niveau tandis que d’autres s’appuient sur le fait que la clientèle de la région est captive, ce qui n’est pas le cas avec les achats par Internet ou simplement les achats que l’on fait lorsque l’on est à l’extérieur de la région. Des actions seront réalisées afin de mieux informer les commerçants sur un meilleur service à la clientèle comme de nouvelles formations, mais nous vous suggérons également d’en parler directement au propriétaire et témoigner de votre insatisfaction. Cette rétroaction (feedback) directe est souvent la meilleure façon pour un entrepreneur de cerner un problème et d’y apporter les solutions appropriées.

    2- Diversité commerciale : Développement Économique Sept-Îles en collaboration avec la Chambre de commerce de Sept-Îles, le CLD de la MRC de Sept-Rivières et la SADC Côte-Nord réalise un portrait de la situation commerciale, ce qui nous permettra d’obtenir des données sur les fuites commerciales (i.e. achats à l’extérieur). Ces données nous permettront d’intéresser les commerçants et les promoteurs sur des besoins non comblés. Mais si vous avez une idée de besoins non comblés, je vous invite à en discuter avec votre commerçant préféré. Si vous n’êtes toujours pas satisfait, vous pourriez même penser à exploiter votre opportunité d’affaires en démarrant votre entreprise. Des organismes comme le CLD ou la SADC pourraient vous donner de bons conseils dans le démarrage d’une entreprise.

    Par : Développement Économique Sept-Îles

    RépondreEffacer
  28. Réponse à Anonyme du 25 août.

    Au risque de vous décevoir, je ne crois pas qu'un supermarché dans l'est de la ville ouvrira de si tôt. À moins que vous soyez prêt à vous contenter d'un "Marché Tradition (mini IGA)", qui visiblement ne contiendrait pas de produits spécialisés.

    RépondreEffacer
  29. La diversité commerciale est très désolante à Sept-Îles. En effet, on ne retrouve que très peu de commerces et de franchises pour une ville comme la nôtre.

    Tout d'abord, on constate un manque flagrant dans la diversité des restaurants. En effet, on ne retrouve qu'un très faible nombre de franchises et de restaurants. Pourtant, la demande semble être croissante en matière de restauration. Cependant, bon nombre de restaurants dans la ville sont très chers et donc, par le fait même, pas accessibles pour tous. De plus, si on compare avec les grand centres urbains, aucun de nos centres d'achats n'est doté d'une aire de restauration variée. Et c'est sans parler des emplacements qui semblent se faire de plus en plus rare.

    De plus, pour ce qui est des commerces, l'offre est aussi très minime. Par exemple, il n'y a que deux centre de rénovations à Sept-Îles soit : BMR et RONA. Cependant, Port-Cartier, une ville beaucoup plus petite que la nôtre en compte trois. Où est la logique ? Le même phénomène se répète au niveau des commerces de vêtements. En effet, notre ville est maintenant aussi grosse sinon plus que Baie-Comeau et pourtant, bon nombre de gens continue d'aller magasiner à Baie-Comeau puisque l'offre est plus grande. On retrouve à Baie-Comeau des commerces tels que : LA SENZA, GARAGE, COLORI, LE CHÂTEAU, VINCENT D'AMÉRIQUE, SPRING, et autres. Pourquoi ces commerces ne se retrouvent-ils pas ici ? Ce même problème se perpertue dans les boutiques plus spécialisées. EN effet, on ne retrouve plus de cordonnier ni de disquaires à Sept-Îles. De plus, tel que mentionné précédemment, les épiceries sont de plus en plus achalandées et le service de plus en plus mauvais puisqu'on doit attendre très longtemps vu le grand nombre de clients.
    Est-ce un problème d'emplacement ? Parce que si c'est le cas, je crois qu'il faut mettre à la disposition des investisseurs d'autres espaces commerciaux plutôt que ceux entre place ferland et place de l'anse puisqu'ils ne sont pas accessibles à tous dû à leur emplacement. L'expansion urbaine de la ville s'effectue dans le secteur Ste-Famille, alors pourquoi ne pas faire de même avec l'expansion des terrains commerciaux ?

    Il y a longtemps qu'on a pas vu de nouveaux commerces venir s'installer dans notre belle ville. Peut-être serait-il temps de mettre en oeuvres différents projets pour convaincre les investisseurs et les grandes bannières de venir s'installer chez nous ?

    En somme, je crois qu'à Sept-Îles la demande est présente. Il ne manque que l'offre.

    RépondreEffacer
  30. En passant la snza cest pas une franchise l'entreprise limited brands proprietaire de victoria secret ouvre elle meme ses boutiques Reste a les achaler

    RépondreEffacer
  31. Je suis contente de tomber sur ce blog parce que les commentaires résument exactement ce que je pense de Sept-îles! Les prix sont élévés, surtout ceux des maisons... pouvez-vous croire qu'une maison mobile s'est vendue 189 000$ dernièrement ??? Pour nous qui sommes un couple fin vingtaine, il est impensable de s'acheter une maison à ici, même si nous avons deux salaires moyens. Présentement, aucune maison ne se vend en bas de 220 000$ et à ce prix, on a souvent beaucoup de rénos à faire... Décourageant. Comment peut-on attirer de la main d'oeuvre sans pouvoir les loger??
    Au niveau de l'offre de produits, je crois qu'elle pourrait être aussi plus grande . Pourquoi avons-nous deux centres d'achat avec les mêmes boutiques? Deux Pentagone, deux Vagabond... Pas étonnant que les gens aillent magasiner ailleurs !
    Sept-îles est une belle ville qui a beaucoup de potentiel, il faudrait la valoriser, la rendre attirante... vivante !

    RépondreEffacer
  32. APRÈS, AVOIR LU TOUS VOS COMMENTAIRES...IL EST FACILE D'ENVOYER DES IDÉES EN L'AIR.ÊTES-VOUS PRÊT À VOUS JETER À L'EAU,À L'EAU FROIDE.ÊTES-VOUS PRÊT À TRAVAILLER 100 HEURES PAR SEMAINE.ÊTES-VOUS PRÊT À DIRE NON À DES CONGÉS, À DES VACANCES. ÊTES-VOUS PRÊT À FAIRE LA MAMAN, LE THÉRAPEUTE, LE CONSEILLER, LA POLICE. ÊTES-VOUS PRÊT À VOUS OUBLIER...À 99.99% VOTRE RÉPONSE SERA NON!
    SOYEZ INDULGENT ENVERS LES PETITS COMMERCANTS CAR ILS NE L'ONT PAS FACILE !
    LE PLAN NORD SONNERA LA FIN POUR CERTAINS D'ENTRE EUX...
    LA PASSION C'EST BIEN BEAU MAIS ÇA PAIE PAS VRAIMENT.
    LA PART DU GÂTEAU EST TRÈS MINIME POUR EUX. LES FOURNISSEURS N'OFFRENT PAS DE CADEAU ET CE À PERSONNE.
    ET, POUR CEUX QUI CROIENT FAIRE DES ÉCONOMIES EN ACHETANT À QUÉBEC SACHEZ QUE BIEN SOUVENT LE MAGASIN AURA PAYÉ POUR QUE VOUS PUISSEZ VOUS PROCURER L'ITEM DANS LE BUT D'UN PROCHAIN ACHAT FUTUR DE VOTRE PART ET ...AVEC PROFIT !

    RépondreEffacer
  33. J'ai lu avec beaucoup d'intérêt les 32 commentaires ci-haut. Tout en étant en général en accord avec leur contenu, je déplore cependant qu'ils ne soient pas signés. Tous anonymes sauf un de monsieur Girard. Pourquoi ?
    Ne pourriez-vous pas assumer votre opinion ?
    Avez-vous peur de représailles ou quoi ?

    ex-sept-ilien toujours intéressé

    RépondreEffacer