jeudi 26 avril 2012

Le Salon du Livre de la Côte-Nord débute aujourd’hui!

Du 26 au 29 avril 2012, le gymnase du Cégep de Sept-Îles sera très animé avec le Salon du Livre de la Côte-Nord. Pusieurs maisons d’éditions et auteurs seront présents, tels que Tristan Demers, François Morency, Georges Laraque, India Desjardins, et Kim Thuy. Ne manquez pas les grandes entrevues, tables rondes et conférences pour tous les goûts. L’entrée au Salon est gratuit pour les 17 ans et mois et de 4 $ pour les adultes. Pour toute information, visitez le www.salondulivrecotenord.com.

Dimanche le 29 avril à 11 h, ne manquez pas le lancement du livre de prévention de la Sécurité incendie de Sept-Îles. La mascotte Éteintout sera sur place pour remettre le livre gratuitement aux enfants présents, donner des conseils de prévention et prendre des photos avec ceux qui le désirent.

Le Salon du Livre de la Côte-Nord, c’est un important rendez-vous culturel à ne pas manquer!

Publié par: Huguette Vachon

mercredi 22 février 2012

Semaine de relâche 2012

Le Service des loisirs et de la culture de la Ville de Sept-Îles vous a organisé toute une programmation pour la semaine de relâche 2012! Les différentes et nombreuses activités se tiendront du 23 février au dimanche 4 mars, et ce, dans tous les secteurs de la ville.

Cliquez ici pour consulter la programmation 2012.

Bonne semaine de relâche à tous! Profitez-en et amusez-vous bien!

Publié par: Huguette Vachon

mardi 10 janvier 2012

Rétrospective économique 2011 – Prospérité réelle ou éphémère ?

La région de Sept-Îles et Port-Cartier vit une effervescence bien marquée. Notre économie est en bonne santé et la crise de 2008 a laissé peu de marques et dans l’ensemble nous avons la nette impression d’un boom économique. Le chantier de La Romaine est sans doute le premier jalon solide de cette activité économique. Les retombées se font clairement sentir depuis 2009, 315 millions de contrats régionaux accordés par Hydro-Québec. Le triste démantèlement des installations de bouletage de la minière IOC aura permis d’injecter malgré tout dans notre économie près de 40 millions d’ici juillet 2012. Les activités très intenses de construction en 2009-2010-2011 au Port de Sept-Îles auront quant à elles contribuées avec plus de 250 millions de travaux à maintenir notre niveau de vie collectif. En bout de piste, environ 75 emplois permanents créés. Chez nos voisins de Port-Cartier, les activités sont toutes aussi intenses en raison de l’augmentation de la production chez Arcelor Mittal.

À Sept-Îles, un centre de détention au coût 65 millions a été annoncé et 55 emplois permanents y seraient attachés. Que dire de cette importante annonce pour Aluminerie Alouette faite par Hydro-Québec et le gouvernement du Québec confirmant l’octroi d’un bloc de 500 mégawatts permettant à cette dernière d’assurer la pleine opération de ses salles de cuves et ouvrant la porte à la réalisation de sa phase 3.

Tout cela tient cependant par la création de projets structurants puisque cette belle nomenclature ne résistera que si nous nous attardons à bâtir une économie solide, diversifiée et fixée par de nouveaux emplois permanents qui consolideront notre économie. Des milliards annoncés pour le moment, peu d’emplois permanents sont créés et peu de nouveaux contribuables se sont ajoutés.

Projets essentiels pour la prospérité à long terme de Sept-Îles

La phase 3 d’Aluminerie Alouette non seulement créera des centaines d’emplois pendant sa construction, mais consolidera la position de cette entreprise comme leader en Amérique du Nord et à travers le monde. La phase 3 créera chez nous 300 nouveaux emplois directs sans compter les impacts sur les emplois indirects. La synergie provoquée par cette 3e phase nous permettra d’intensifier nos efforts afin d’assurer la transformation ou l’utilisation de l’aluminium en région.

La possibilité de transformer le minerai de fer par le consortium IIBG et Severstal constitue une étape essentielle à la consolidation de notre économie. C’est la possibilité de créer 500 nouveaux emplois permanents sans compter un investissement d’un demi-milliard de dollars en construction ajoutant autant de contribuables et de nouvelles activités commerciales pour nos PME et entreprises de service.

Mine Arnaud est au cœur de cette stratégie de diversification économique en 2012. L’exploitation de ce gisement est soutenue par Développement Économique Sept-Îles depuis 1994. Près de 18 ans que nous œuvrons à mettre en valeur le potentiel de ce gisement. Certes, il s’agit d’une mine près de chez nous. Sept-Îles est reconnue comme une ville minière à travers le monde, mais sans mine ! Notre expertise dans ce domaine est reconnue mondialement. L’apatite ce n’est pas du fer, ce n'est pas de l’aluminium, ce n’est pas de la tourbe, mais un composé essentiel pour la fertilisation des terres et intimement relié à l’alimentation mondiale. Mine Arnaud est propriété de YARA, entreprise norvégienne, qui s’est associée avec le gouvernement du Québec afin d’envisager l’exploitation de ce site minier. Ce que nous souhaitons bien entendu, c’est une extraction de cette ressource naturelle de la manière la plus moderne possible et à la fine pointe de la technologie pouvant réduire les impacts sur l’humain et l’environnement. Cet investissement s’inscrit directement dans la diversification de notre économie par la création d’environ 250 emplois directs et un investissement avoisinant le milliard de dollars. Cette exploitation provoquera l’ajout de nouvelles infrastructures portuaires et surtout un partage du risque au niveau économique. Une deuxième ressource naturelle issue de notre région et une troisième activité économique majeure.

Le projet Genesis étudié par la minière IOC est ambitieux et permettrait de doubler la capacité de production de la minière au Labrador. S’il se réalise, il aura un impact direct sur les infrastructures de transport, d’entretien de transbordement. Il provoquera à Sept-Îles la création de dizaines sinon de centaines de nouveaux emplois. La minière Wabush, qui a elle-même consolidé sa position au cours de 2011 en se portant acquéreur de la minière Consolidated Thompson, va de l’avant avec l’augmentation de sa production. Récemment, Labrador Iron Mines a débuté ses expéditions de fer, celui-ci étant extrait dans la région de Schefferville. En principe, New Millenium devrait emboîter le pas dès 2012.

Bien entendu, nous invitons les nouvelles entreprises minières à s’installer chez nous, à favoriser la transformation de nos ressources naturelles en région. L’arrivée du gaz naturel serait sans l’ombre d’un doute, un catalyseur important pour de telles opérations. Vous me permettrez cependant de rappeler que chaque jour nous devons livrer bataille ici et ailleurs.

Au-delà, de la lutte pour le siège social de la Société du Plan Nord qui, en toute logique économique et politique, devait être situé chez nous puisque Sept-Îles est actuellement considérée comme le cœur de l’activité économique identifié au Plan Nord. Il faut malgré tout livrer bataille. Livrer bataille contre les perceptions, livrer bataille afin de contrer la volonté de répartition, livrer bataille sur la perception des milliards annoncés, mais non engagés.

Pour ce faire, les conditions gagnantes doivent être additionnées les unes aux autres afin de faire en sorte que chacun des projets identifiés puisse se réaliser. Le financement, la disponibilité de la main-d’œuvre, le coût des matériaux, la situation économique mondiale, les marchés, l’énergie et son coût, ne sont que quelques-uns des éléments qu’il faut prendre en considération avant de voir de nouveaux emplois créés. Certes, le téléjournal et les journaux représentent la Côte-Nord comme une région prospère du Québec. Cette prospérité pour le moment, est en partie éphémère puisque reliée à des travaux de construction et non pas à la création d’emplois permanents et directs. D’où l’importance de la Phase III d’Aluminerie Alouette, de la transformation des ressources naturelles, de la mise en exploitation du gisement d’apatite de Mine Arnaud, de la consolidation de notre position au niveau de la fonction publique, de la concrétisation des projets de construction d’infrastructures publiques et l’arrivée des nouveaux emplois qui s’y rattache.

Nos voisins ne se gênent pas pour réclamer et revendiquer : Baie-Comeau réclame le siège social du Plan Nord et ses fonctionnaires, d’autres un chemin de fer ou un quai. On a qu’à penser au maire de Ville Saguenay, le bouillant Jean Tremblay qui est prêt à construire un quai en eau profonde dans sa région et un chemin de fer, afin d’acheminer la matière première du Nord par le Saguenay. Son homologue, maire de Québec, tout aussi coloré, caresse l’idée d’un chemin de fer et chargé jusqu’à 8 millions de tonnes de minerai de fer aux infrastructures du Port de Québec. Que dire du développement du Fly in Fly out, travailler 15 jours et retourner chez soi à Lévis, La Prairie, Trois-Rivières ou ailleurs et partager ainsi les retombées économiques du Plan Nord. Si nous ne parlons pas d’une même voix, le reste du Québec profitera des retombées positives de notre développement économique et nous nous contenterons d’avoir contribué à le construire !

La solidarité nous est essentielle, il faut resserrer les rangs en 2012. Faire de Sept-Îles et Port-Cartier, de la MRC de Sept-Rivières une région en santé engagée dans sa diversification économique essentielle à son avenir et l’épanouissement de sa population. Il faut assurer notre sécurité économique. Les entreprises de construction et nos PME devront faire preuve d’innovation et assurer un contrôle des coûts de construction à l’égard de la réalisation des projets annoncés. Les donneurs d’ordre devront mettre l’épaule à la roue et trouver des avenues permettant la réalisation de leur ambitieux projet de construction et d’expansion. Si minime soit notre contribution comme citoyenne et citoyen quant à notre avenir, celle-ci est nécessaire. On a l’impression que tout est déjà fait alors que beaucoup reste à faire.

2012 est une année riche en promesse, à nous tous de contribuer à les rendre réalités.

BONNE ANNÉE !


Luc Dion, président
Développement Économique Sept-Îles

mercredi 23 novembre 2011

Vive l’équilibre!

Qui n’a jamais entendu parler de l’équilibre travail-famille, de l’équilibre psychologique, de l’équilibre budgétaire, d’une alimentation équilibrée ou du Ying et du Yang? L’équilibre est définitivement un concept qui a fait ses preuves à travers les âges. Par conséquent, trouver l’équilibre entre économie et écologie serait souhaitable à la radicalisation du débat. La radicalisation entraîne la radicalisation. À Développement Économique Sept-Îles nous travaillons toujours en fonction d’un développement économique équilibré et durable.

La notion de développement durable va plus loin que la seule protection de l’environnement. Il est possible de faire du développement durable tout en exploitant une ressource non-renouvelable. Il s’agit d’un développement équilibré intrinsèquement lié à son milieu d’accueil, qui porte une attention particulière à sa communauté et à son empreinte environnementale en proposants des mesures de compensation dans une optique «gagnant-gagnant» de développement long terme.

À ce titre, l’intention du gouvernement de procéder à la protection de 50% du territoire du Plan Nord est une promesse ambitieuse et unique en son genre avec laquelle le Québec pourra se positionner comme un leader mondial du développement durable. Il en résultera probablement des contraintes pour le développement, mais avec une approche équilibrée, nous sommes assurés d’en sortir collectivement gagnants. Sans compter qu’avec un peu d’imagination peut-être pourrons-nous transformer ces contraintes en opportunités.

Nous avons la chance à Sept-Îles d’avoir une communauté d’affaires fortement engagée. Nos entreprises sont bien impliquées dans leur milieu et prennent au sérieux leur rôle de bon citoyen corporatif, comme en témoignent les nombreuses activités de la Chambre de commerce, les multiples tournois de golf, commandites événementielles et autres campagnes de levée de fonds qui surpassent année après année leurs résultats.

Certaines travaillent à minimiser leurs résidus en les valorisant, réduisant du même coup leur empreinte environnementale. D’autres soumettent leurs projets à la population. En générale, une vision équilibrée et à long terme de la collectivité est privilégiée. Jusqu’à preuve du contraire, le projet de la Mine Arnaud semble vouloir s’intégrer dans cette mouvance. Qui plus est, à travers Investissement Québec, ce projet est de propriété québécoise, ce qui signifie des retombées directes chez nous et pour l’ensemble du Québec. Donnons une chance au coureur.

En vous souhaitant une vie remplie d’équilibre...

Christian Denis, MBA

Commissaire industriel

mardi 20 septembre 2011

Ce n'est qu'un aurevoir

Lecteur du blog Fièrement Sept-Îles, bonjour!

Je quitte la région prochainement pour relever un nouveau défi dans la grande région métropolitaine. J’estime être privilégié d’avoir pu participer activement au développement des arts et de la culture sur la Côte-Nord. Cette région est une terre d’accueil inestimable et vouée à un extraordinaire avenir. Je crois sincèrement que la culture pourra jouer un rôle de plus en plus grand pour le développement économique de la région et pour son positionnement à l’échelle nationale. Gens de Sept-Îles, vous pouvez être fier d’appartenir à une région si unique et singulière.

En ce qui me concerne, je suis, encore et pour toujours, fièrement Sept-Îles!

David Laferrière

jeudi 8 septembre 2011

Mise en ligne du site web du projet Mine Arnaud

Depuis quelques jours, le projet Mine Arnaud a mis en ligne son site Web (http://www.minearnaud.com/fr/accueil/) que nous vous invitons à consulter. Pour faire un résumé très bref du projet, c’est un projet minier d’une durée de 30 ans qui s’établira près du périmètre urbain de Sept-Îles soit dans le Canton Arnaud. La ressource exploitée par les promoteurs est l’apatite, une roche phosphatique utilisée principalement comme engrais dans l’industrie agro-alimentaire. Quant aux retombées économiques, il est question de 200 emplois pour une masse salariale annuelle d’environ 30 millions $ et  des revenus fiscaux de 8,5 millions $.

Ce projet représente une étape supplémentaire pour assurer une diversification  économique de la Ville de Sept-Îles. En effet, bien que florissante, l’économie de Sept-Îles est principalement concentrée sur l’industrie du fer et de l’aluminium. Ce projet apporte un outil supplémentaire pour assurer la pérennité de notre économie, car l’apatite n’est pas tributaire du marché des métaux, mais de l’industrie agro-alimentaire qui est beaucoup plus stable à travers les années. Il est donc important de suivre avec intérêt les prochaines étapes de ce projet fort intéressant pour notre économie.

Par : Développement Économique Sept-Îles

vendredi 26 août 2011

Votez pour Nathalie Noël!

Star Académie a décidé de donner une deuxième chance aux artistes afin de faire partie de l’aventure. Les gens intéressés peuvent s’inscrire et devenir un candidat Web. Une personne parmi les 100 candidats Web les plus populaires aura la chance d’avoir une place pour les deuxièmes auditions de Star Académie.

Votez pour Nathalie Noël, cette septilienne à la voix d'or, afin qu’elle réalise son rêve et qu’elle entre à l'Académie! Trois votes peuvent être réalisés à partir d’une même connexion Internet. Vous avez jusqu’au 9 septembre pour voter au lien suivant : http://staracademie.ca/candidatweb/index.php?method=candidat&id=1123886033001#.TlMU-0D9YX4.facebook

Publié par : Huguette Vachon

mardi 19 juillet 2011

Que prévoyez-vous faire durant vos vacances cet été!

Le sujet de l’heure de toutes les conversations : les vacances! Stéphanie et moi avons dîné ensemble aujourd’hui à l’extérieur afin de profiter du beau temps, du soleil qui plombe sur Sept-Îles et le sujet qui nous brulait les lèvres était évidemment nos vacances qui arrivent à grands pas!

Que prévoyez-vous faire durant vos vacances cet été? Est-ce que vous restez à Sept-Îles, vous partez visiter le Québec ou pour faire complètement changement vous décidez de partir à l’aventure dans un autre pays ou outre mer? Pour ceux qui ont décidé de rester à Sept-Îles, quelles activités avez-vous planifié?

Nous aimerions savoir à quoi va ressembler vos vacances! Peut-être que vos suggestions et idées aideront certaines personnes à finaliser ou à améliorer leur planification.

De plus, Stéphanie restera pour la première fois à Sept-Îles durant ses vacances cet été. Elle recevra toute sa belle-famille et aimerait avoir vos suggestions d’activités. Bien évidement, elle ne manquera pas de leur faire visiter les plages, le Vieux-Quai et ira certainement à la Grande Fête annuelle de Clarke City. Mais selon vous, que devrait-elle ajouter à son itinéraire pour sa visite?

Bonne vacances à tous!

Publié par : Huguette Vachon et Stéphanie Prévost

jeudi 14 juillet 2011

Le Vieux-Quai en fête dès ce soir!

Le Vieux-Quai en fête, ça commence ce soir et ça dure jusqu'à dimanche!

Pour ma part, j'ai toujours très hâte de participer à cet incontournable estival. En plus d'être gratuit, l'événement propose une tonne d'activités pour petits et grands. Bref, il s'agit d'un rendez-vous familial à ne pas manquer! J'adore l'ambiance qui y règne et toutes les activités périphériques comme les manèges, les amuseurs publics et les feux d'artifice.

De plus, c'est certain que j'irai voir un spectacle ou deux en soirée, car la programmation proposée tombe tout à fait dans mes goûts. Le groupe nord-côtier Mivil le jeudi à 19h, Audrey Gagnon le vendredi à 21h et bien sûr Kain le samedi soir à 21h, pour ne nommer que ceux-là. Je vais sûrement aussi me laisser tenter par le spectacle du Cirque Carpe Diem. Pour consulter la programmation en entier, visiter le http://www.vieuxquaienfete.com/ ou la page Facebook du Vieux-Quai en fête AMASI.

En espérant vous croiser là-bas!


Publié par: Marie-Ève Cyr


Journée Pirates: une 3e édition réussie!!!







Plus de 180 petits et grands pirates ont profité de l’une des plus belles journées de l’été sur l’île Grande Basque dimanche dernier pour la 3e édition de la Journée Pirates TVA Est-du-Québec. Plaisir, beau temps et surprises étaient certainement au rendez-vous !

C’est dans une ambiance festive et familiale que les petits pirates ont pu participer à une course de bateaux, à des jeux sur la plage, à une course au trésor ainsi qu’à une séance de maquillage et de tatouage. De plus, l’illustre pirate de l’Île Grande Basque est venu faire son tour pour raconter son histoire et nous faire part de ses aventures en mer.

La formule sera sans doute reprise l'année prochaine. De plus, Tourisme Sept-Îles travaille actuellement sur le développement de nouvelles journées thématiques sur l'île Grande Basque.

Un immense merci à nos commanditaires pour les différents prix offerts !


Publié par: Marie-Ève Cyr

jeudi 7 juillet 2011

La Journée Pirates est reportée au dimanche 10 juillet



En raison des mauvaises conditions météorologiques prévues pour samedi, Tourisme Sept-Îles désire informer la population que la Journée Pirates en collaboration avec TVA Est-du-Québec sera remise au dimanche 10 juillet. Petits et grands pirates seront ainsi assurés de profiter d’une journée au soleil.

Arborez vos plus beaux costumes de pirates et venez vous amuser avec nous sur l’île Grande-Basque dans une atmosphère festive et familiale ! Au menu : jeux de pirates sur la plage, légende de pirates, chasse au trésor, course de bateaux sur l’eau, maquillage et bien plus encore.

Pour réserver votre place à bord du zodiac qui vous mènera à l’île aux trésors, contacter l’un ou l’autre des bateliers :

Les Croisières du Capitaine : 418 968-2173

Croisière Petit Pingouin Inc. : 418 968-9558

Publié par Marie-Ève Cyr

mercredi 29 juin 2011

Nouveau service de location de vélos à la Maison du tourisme

Tourisme Sept-Îles a dévoilé officiellement son nouveau service de location de vélos le mercredi 29 juin lors d'une conférence de presse. Il s’adresse autant aux citoyens de Sept-Îles qui désirent faire une balade au grand air qu’aux touristes qui découvrent la ville par le biais de ses différentes pistes cyclables.


Dorénavant, les intéressés pourront louer pour la journée au prix de seulement 10 $ l'un des quinze vélos offerts . Plusieurs accessoires de cyclisme tels des casques, des cadenas, des remorques pour bébés, des compteurs kilométriques, des porte-bouteilles et des porte-bagages sont aussi disponibles.


Ce nouveau service s’inscrit dans la lignée de développement touristique que vise Tourisme Sept-Îles. Cet ajout offrira à la population, comme aux touristes, l’occasion de visiter notre belle municipalité de façon écologique. Il s’agit d’une suite logique du guide écotourisme, présenté en mai.


La concrétisation du projet a pu être possible grâce à une entente de partenariat régional en tourisme de Duplessis avec Tourisme Duplessis et le Centre local de développement de la MRC de Sept-Rivières. Un gros merci à nos deux partenaires!


Dans un avenir rapproché, le projet connexe du circuit patrimonial pourrait très bien être amélioré, ce qui compléterait le service de location de vélos. Les locataires pourraient ainsi parcourir les pistes cyclables, tout en s’instruisant sur tous les lieux historiques de Sept-Îles.

Sur la photo: Geneviève Duguay, coordonnatrice à l'accueil et à l'information et responsable du projet, Mylène Barbeau, directrice générale de Tourisme Sept-Îles et Lise Babin, présidente du conseil d'administration.

Publié par: Marie-Ève Cyr


Concours Je suis Sept-Îles

Le parc Aylmer-Whittom, par Marie-Andrée Allard

Remorqueur dans la baie, par Mario Tremblay

Promenade à vélo, par Éric Guay

La plage Ferguson, par Lisandre Danis-Ouellette


Le concours Je suis Sept-Îles se poursuit jusqu'au 24 août prochain. D'ici là, une photo sera tirée chaque semaine et le gagnant se verra remettre une paire de billets pour une excursion sur l'île Grande-Basque, d'une valeur de 50$.

Voici quelques-unes des belles photos reçues lors de la 4e semaine du concours. Continuez à nous en envoyer à l'adresse comm@tourismeseptiles.ca avec votre numéro de téléphone et une description de la photographie soumise.

Publié par : Marie-Ève Cyr


lundi 6 juin 2011

Concours photo Je suis Sept-Îles

La gagnante de cette semaine: Laura Gauthier. Félicitations!

@Jérôme Séguineau

@ Mario Tremblay


@Laura Gauthier

Voici quelques photos reçues durant la première semaine du concours photo Je suis Sept-Îles. Toutes plus différentes et magnifiques les unes que les autres, n'est-ce pas?

Tourisme Sept-Îles désire d'ailleurs vous rappeler que vous avez jusqu'à mardi 16h30 pour nous faire parvenir vos plus belles photos de Sept-Îles et ses environs pour faire partie du tirage de mercredi (8 juin).

À noter que chaque mercredi, et ce pour toute la durée du concours, une photographie sera tirée au hasard et le gagnant recevra une paire de billets pour une excursion sur l’île Grande-Basque. Certaines photos seront publiées sur la page Facebook de Tourisme Sept-Îles, sur le blogue Fièrement Sept-Îles ainsi que sur notre site Internet. Quelques photographies pourraient même être choisies pour une campagne publicitaire future.

La photographie doit être envoyée en format électronique de bonne qualité à l’adresse comm@tourismeseptiles.ca. Les règlements du concours se trouvent au www.tourismeseptiles.ca ainsi que sur la page Facebook de Tourisme Sept-Îles.

Publié par : Marie-Ève Cyr

mercredi 1 juin 2011

Bravo au CSSS de Sept-Îles et le concept de l'efficacité énergétique

Je regardais récemment un communiqué de presse dans lequel m'informait que le CSSS de Sept-Îles avait reçu un prix provincial en gestion de l'efficacité énergétique (notamment grâce à des mesures comme l'implantation d'un mur solaire sur les façades de cabanons de toit pour préchauffer l'air des systèmes de ventilation) et j'en suis venu à constater que les grandes organisations faisaient beaucoup d'efforts pour améliorer leur efficacité énergétique ; en tout cas, beaucoup plus que moi et tout ceux que j'observe tous les jours. Il est certain que pour une grande entreprise, consommer moins d'énergie est synonyme de citoyen corporatif exemplaire et surtout, diminuer les coûts des opérations. Mais pour les petites entreprises et les citoyens comme vous et moi, quel intérêt avons-nous afin de diminuer notre consommation énergétique, hormis économiser quelques dollars à la fin du mois ?

Il y a souvent des critiques envers les grandes entreprises / organisations au niveau environnemental, à tort ou à raison, mais est-ce que nous sommes plus sévères envers l'industrie qu'avec nous-mêmes ?


Publié par : Russel Tremblay (Développement Économique Sept-Îles)

vendredi 27 mai 2011

Concours photo Je suis Sept-Îles

Septiliens et Septiliennes, qui est mieux placé que vous pour vanter la beauté et les attraits de votre municipalité et de ses environs? Du 1er juin au 24 août, faites parvenir vos plus belles photos à Tourisme Sept-Îles et vous courrez la chance de gagner une paire de billets pour une excursion sur l’île Grande-Basque.


Que ce soit un magnifique coucher de soleil sur la plage Monaghan, un visage aimé, une passion sportive, un intérêt particulier, une baleine ou encore un paysage à couper le souffle, Tourisme Sept-Îles invite les gens à partager leurs souvenirs de Sept-Îles et à faire vivre leur municipalité à travers l’outil photo. Un court texte descriptif, poétique ou anecdotique peut accompagner la photographie, mais demeure facultatif.


Chaque mercredi, et ce pour toute la durée du concours, une photographie sera tirée au hasard et le gagnant recevra une paire de billets pour une excursion sur l’île Grande-Basque. Certaines photos seront publiées sur la page Facebook de Tourisme Sept-Îles, sur le blogue Fièrement Sept-Îles ainsi que sur notre site Internet. Quelques photographies pourraient même être choisies pour une campagne publicitaire future.


Les photographies doivent être envoyées en format électronique de bonne qualité à l’adresse comm@tourismeseptiles.ca. Les règlements du concours se trouvent au www.tourismeseptiles.ca ainsi que sur la page Facebook de Tourisme Sept-Îles.


Publié par Marie-Ève Cyr

mardi 24 mai 2011

Sondage en ligne sur le logement à Sept-Îles

Le 24 mai 2011 a été dévoilé à la population un outil de travail qui aidera à mieux cibler les besoins en logement et ainsi favoriser une approche plus concrète pour aider les promoteurs et autres investisseurs de notre région à faire un choix éclairé en matière de construction.

Toute la population est invitée à remplir ce questionnaire en ligne sur leur situation par rapport au logement à l'adresse suivante:
https://www.surveymonkey.com/s/F2RL3FK

Merci de votre participation!

Été 2011 : c’est un départ !

La saison touristique estivale prend officiellement son envol chez Tourisme Sept-Îles et le camping est maintenant prêt à accueillir ses premiers visiteurs.


À noter qu’à partir du 13 juin, les bureaux de la Maison du Tourisme seront ouverts sept jours sur sept, de 8 h à 21 h. Cinq étudiants dynamiques vous y recevront pour répondre à toutes vos questions concernant les mille et une activités qui attendent les Septiliens et Septiliennes ainsi que les touristes cet été.


Au menu : les traditionnelles activités sur l’île Grande-Basque ainsi que les journées thématiques telles que la journée Pirates, la chasse aux insectes et plusieurs autres, le Vieux Quai en fête, la Grande Fête de Clarke ainsi que plusieurs spectacles et expositions.


Surveillez le blogue Fièrement Sept-Îles, la page Facebook de Tourisme Sept-Îles ou encore le calendrier mensuel des activités pour de plus amples informations sur les activités à venir.


Publié par Marie-Ève Cyr

vendredi 20 mai 2011

Mise en vente des billets pour la saison automne 2011 de la salle Jean-Marc-Dion


L’équipe de la salle Jean-Marc-Dion est heureuse d’annoncer que l’ensemble des billets seront disponibles avant la période estivale. Voici les six dates à retenir :

• Jeudi 19 mai (midi) : Mise en vente de Karkwa, Alex Nevsky, Random Recipe, Jordan Officer et Radio Radio;

• Jeudi 2 juin (midi) : Mise en vente de Daniel Coutu, Un suaire en saran wrap, l’Envol de l’ange, Les ballets Jazz de Montréal, Le voyage, Ma sœur Alice, Shirley Valentine et la Robe de Gulnara;

• Mercredi 8 juin (midi) : Mise en vente de William Deslauriers, Robert Charlebois et Nicola Ciccone;

• Jeudi 9 juin (midi) : Mise en vente de Zachary Richard et Mario Pelchat;

• Jeudi 16 juin (midi) : Mise en vente de Jelena Milojevic, Swing station, Les Grands Explorateurs (Galapagos), Gilles Latulippe, l’opéra Carmen, Messmer et Matt Herkskowitz;

• Mardi 21 juin (midi) : Mise en vente de Daniel Lemire, Martin Petit et Cathy Gauthier.

Il est possible d’acheter des billets en ligne pour l’ensemble des spectacles au www.spectacle-sept-iles.com. Les billets sont disponibles en quantité limitée au moment de la mise en vente et jusqu'à 24 h avant une représentation. Rapide, sécuritaire et tellement pratique!

Publié par: David Laferriere

mardi 17 mai 2011

De la grande visite pour le prochain mois!


Le mois de mai, le soleil, le beau temps, le gazon, les séries (sans le Canadien de Montréal)... que de belles choses pour nous mettre l'été à la bouche. Pour plusieurs sept-iliens, le mois de mai signifie surtout le retour du capelan qu'ils attendent avec impatience.

Je dois avouer que dans mon cas, après 10 ans dans ma ville d'adoption, je n'ai jamais eu l'occasion d'observer le capelan et ses célèbres pirouettes. Et ce n'est pas parce que je n'ai pas essayé. Comme tout le monde, j'ai sillonné durant les nuits du mois de mai, juin et juillet toutes les plages de la Côte-Nord afin d'apercevoir ce petit poisson argent, épuisette à la main mais... niet! J'en viens d'ailleurs à penser que ceci relève peut-être d'une histoire de pêche collective qui sert à séduire de jeunes naïves comme moi :-) C'est ça, c'est une légende urbaine!

Mais il semblerait que je me trompe. Ce n'est pas une légende urbaine. Je viens d'apprendre qu'il existe un Réseau des observateurs du capelan (ROC) de Pêches et Océans Canada. Et ce réseau, il est composé de qui? De vous!!! Il existe depuis 2002, à vue le jour sur la Côte-Nord et couvre maintenant l'ensemble de l'Est du Canada. Depuis sa création, il a permis de recenser plus de 170 sites de fraie actif à travers le Québec. 170 sites que j'aurais intérêt à visiter si je veux un jour admirer le spectacle.

Suite à une recherche sur le web, j'ai pu voir que Pêches et Océans ont maintenant un site qui contient une foule d'informations par rapport au capelan. On vous demande même d'y enregistrer vos propres observations de fraie du capelan: www.qc.dfo-mpo/signaler-report/roc-con/capelan-capelin-fra.asp. Vous pouvez également signaler vos observations en appelant au 1-877-227-6853 ou en écrivant au roc-con@dfo-mpo.gc.ca.

L'information recueillie grâce à vos observations et à ce réseau aide à mieux protéger les frayères du capelan, en particulier pendant la période de reproduction et d'incubation. Des mesures d'atténuation des impacts sur l'habitat peuvent ainsi être recommandées lorsqu'on effectue des travaux à proximité des lieux de reproduction. Et soyez rassurés, les recensements de ces observations ne sont pas utilisées pour réglementer la pêche récréative et commerciale au Québec étant donné que les quantités récoltées sont faibles et que le capelan n'est pas menacé par cette activité.

À force de naviguer sur le site, j'ai dû me rendre à l'évidence, le capelan existe et roule bel et bien sur nos plages. Il fait partie de la vie des sept-iliens depuis bien des années puisqu'un festival lui a même été dédié: Le Frolic du capelan! Festival qui pourrait bien renaître dans le secteur de Gallix, sur le site de l'embouchure de la Rivière Brochu. Et vous savez quoi? Selon les données du Réseau des observateurs du capelan (ROC), ce secteur détient un grand nombre d'observations à chaque année depuis 2003. Devinez où je passerai mes nuits dans les prochains jours?

Publié par Stéphanie Prévost

vendredi 13 mai 2011

Prix d’excellence Culture, Sept-Îles à l’honneur!

Le Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord (CRCCCN) dévoile les noms des dix finalistes des Prix d’excellence Culture Côte-Nord, édition 2011. Cet évènement bisannuel reconnait la contribution de ceux et celles qui font l’excellence de l’activité artistique et culturelle de la Côte-Nord. Ces prix régionaux soulignent une contribution ou une réalisation exceptionnelle, au cours des deux dernières années, d’un artiste, d’un artisan, d’un organisme œuvrant dans le domaine des arts et de la culture.

Deux femmes d'exceptions sont finalistes dans deux catégories:

Prix Personnalité artistique

  • Josée Girard, Baie-Comeau
  • Johanne Roussy, Sept-Îles
  • Katie Vibert, Sept-Îles

Prix Organisme

  • Atelier de la huitième Île, Sept-Îles
  • Club de Photo Caniapiscau, Fermont
  • L’Ouvre-Boîte Culturel, Baie-Comeau

Bravo à Johanne Roussy et Katie Vibert!

Publié par : David Laferrière


mardi 10 mai 2011

Le Festival de l'environnement de la Côte-Nord, c'est du 12 au 15 mai que ça se passe!

Le Festival de l'Environnement de la Côte-Nord débute ce jeudi. Ayez la chance d'assister aux présentations d'Hubert Reeves, de Steven Guilbeault, de Jean-Sébastien Trudel, au spectacle du légendaire Raôul Duguay et Pascal Dufour, en plus des conférences, activités, kiosques et expositions qui animeront ce grand rendez-vous populaire.

De plus passez au Festival samedi, le 14 mai et courez la chance de gagner une tablette tactile EXOPC.

Pour plus d'information, consulter la programmation en ligne ICI


Publié par: Stéphanie Prévost

Lancement du guide écotourisme 2011

Vous voulez connaître les meilleurs endroits pour pratiquer le kite dans les environs? Avoir un aperçu des plus beaux sentiers de randonnée à votre portée? Eh bien, le guide écotourisme est fait pour vous!

Projet novateur dans la région, il constitue un outil pratique s'adressant à tous les amateurs de plein air, qu'ils soient des citoyens de Sept-Îles ou bien des touristes. Tous les lieux naturels où les gens peuvent s'adonner au plein air à Sept-Îles et dans les environs sont répertoriés sur cette carte claire et étoffée qui donne un avant-goût de la richesse de la région et de toutes ses possibilités.

En plus de donner les indications GPS afin de vous rendre sans problèmes dans le lieu plein air qui vous inspire, le guide indique aussi les activités qui peuvent y être pratiquées, de la plus tranquille à la plus extrême; il y en a pour tous les goûts!

Un guide "vert"
À noter que le guide écotourisme répond aux principes de Sans trace Canada, organisme sans but lucratif qui fait la promotion d'un usage responsable des aires naturelles par l'éducation, la recherche et le partenariat.

Le guide est disponible sur le site Internet de Tourisme Sept-Îles (http://www.tourismeseptiles.ca/) ou encore en format papier ou sur clé USB à la Maison du tourisme.

Publié par : Marie-Ève Cyr